1. NOM

udplite - Protocole « Lightweight User Datagram Protocol »

2. SYNOPSIS

#include <sys/socket.h>


sockfd = socket(AF_INET, SOCK_DGRAM, IPPROTO_UDPLITE);

3. DESCRIPTION

C'est une implémentation du protocol « Lightweight User Datagram Protocol » (UDP-Lite, version légère de UDP), comme décrit dans la RFC 3828. UDP-Lite est une extension de UDP (RFC 768) pour prendre en charge des sommes de contrôle de taille variable. Ceci a des avantages pour certains types de communication multimedia qui peuvent être capable d'utiliser des datagrammes légèrement abîmés, plutôt que de les ignorer dans les couches basses du protocole. La couverture de la somme de contrôle de taille variable se fait par un option setsockopt(2). SI cette option n'est pas positionnée, la seule différence avec UDP réside dans l'utilisation d'un identifiant de protocole IP différent (numéro IANA 136). L'implémentation UDP-Lite est une extension complète de udp(7), c'est-à-dire qu'elle partage la même API et le même comportement de l'API et offre en plus deux nouvelles options de socket pour contrôler la couverture de la somme de contrôle.

3.1. Format d'adresse

UDP-Litev4 utilise le format d'adresse sockaddr_in décrit dans ip(7). UDP-Litev6 utilise le format d'adresse sockaddr_in6 décrit dans ipv6(7).

3.2. Options de sockets

Pour lire ou écrire une option de socket UDP-Lite, appeler getsockopt(2) pour la lecture ou setsockopt(2) pour l'écriture, avec l'argument niveau de socket valant IPPROTO_UDPLITE. De plus, la plupart des options de socket IPPROTO_UDP sont valables sur les sockets UDP-Lite. Pour plus de détails, consultez udp(7). Les deux opérations suivantes sont spécifiques à UDP-Lite.

  • UDPLITE_SEND_CSCOV
        Cette option configure la couverture de la somme de contrôle pour les émissions et prend un paramètre de type int, avec une couverture de somme de contrôle dans l'intervalle 0..2^16-1. Une valeur de 0 signifie que le datagramme en entier est couvert. Les valeurs de 1 à 7 ne sont pas autorisées (RFC 3828, 3.1) et sont remplacées par 8, la couverture minimale. Par rapport aux jumbogrammes IPv6 (RFC 2675), la couverture de la somme de contrôle UDP-Litev6 est limitée aux premier 2^16-1 octets, comme d'après la RFC 3828, 3.5. Les valeurs les plus hautes sont donc tronquées à 2^16-1. En cas de doute, la valeur de couverture en cours peut toujours être demandée en utilisant getsockopt(2).
  • UDPLITE_RECV_CSCOV
        Il s'agit de l'option analogue pour la réception. Elle utilise un paramètre au même format et avec le même intervalle que UDPLITE_SEND_CSCOV. Cette option n'est pas obligée d'autoriser le trafic avec une couverture de somme de contrôle partielle. Son rôle est celui d'un filtre de trafic : lorsqu'elle est activée, elle indique au noyau d'ignorer tous les paquets dont la couverture est inférieure à celle spécifiée dans la valeur de couverture. Quand la valeur UDPLITE_RECV_CSCOV dépasse la couverture du paquet en cours, le paquet est simplement ignoré, mais il peut générer un avertissement dans le journal système.

4. ERREURS

Toutes les erreurs documentées pour udp(7) peuvent être renvoyées. UDP-Lite n'ajoute pas d'autres erreurs.

5. FICHIERS

/proc/net/snmp - compteurs de statistiques de base UDP-Litev4.
/proc/net/snmp6 - compteurs de statistiques de base UDP-Litev6.

6. VERSIONS

UDP-Litev4/v6 est apparu dans Linux 2.6.20.

7. BOGUES

Quand la prise en charge de la glibc n'est pas présente, les définitions suivantes sont nécessaires :

 
Sélectionnez
#define IPPROTO_UDPLITE     136
#define UDPLITE_SEND_CSCOV  10
#define UDPLITE_RECV_CSCOV  11

8. VOIR AUSSI

ip(7), ipv6(7), socket(7), udp(7) RFC 3828 pour le protocole « Lightweight User Datagram Protocol » (UDP-Lite). Documentation/networking/udplite.txt dans l'arborescence des sources du noyau Linux.

9. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

10. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2008).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».