1. NOM

uri, url, urn - Identificateur de ressource uniforme (URI), comprenant URL ou URN

2. SYNOPSIS

 
Sélectionnez
URI = [ URI_absolu | URI_relatif ] [ "#" fragment ]
URI_absolu = mécanisme ":" ( partie_hiérarchique | partie_opaque )
URI_relatif = ( chemin_réseau | chemin_absolu | chemin_relatif ) [ "?" requête
mécanisme = "http" | "ftp" | "gopher" | "mailto" | "news" | "telnet" |
            "file" | "man" | "info" | "whatis" | "ldap" | "wais" | ...
partie_hierarchique = ( chemin_réseau | chemin_absolu ) [ "?" requête ]
chemin_réseau = "//" autorité [ chemin_absolu ]
chemin_absolu = "/"  segments_chemin
chemin_relatif = segment_relatif [ chemin_relatif ]

3. DESCRIPTION

Un Identificateur de Ressource Uniforme (URI) est une courte chaîne de caractères identifiant une ressource physique ou abstraite (par exemple une page web). Une Localisation de Ressource Uniforme (URL) est un URI qui identifie une ressource à travers son moyen d'accès (sa « position » réseau par exemple), plutôt que par son nom ou un autre attribut de la ressource. Un Nom de Ressource Uniforme (URN) est un URI qui doit rester globalement unique, et persister même si la ressource cesse d'exister ou devient indisponible.

Les URI constituent le mécanisme standard pour nommer les destinations des liens hypertextes pour les outils comme les navigateurs web. La chaîne « http://www.kernelnotes.org » est une URL (et donc aussi un URI). Beaucoup de gens utilisent le terme URL comme vague synonyme de URI (bien que techniquement les URL soient un sous-ensemble des URI).

Les URI peuvent être absolus ou relatifs. Un identificateur absolu référence une ressource indépendamment du contexte, alors qu'un identificateur relatif référence une ressource en décrivant la différence par rapport au contexte courant. Dans les références de chemins relatifs, les segments complets « . » et « .. » ont des significations particulières : « le niveau actuel dans la hiérarchie » et « le niveau au-dessus dans la hiérarchie », respectivement, tout comme dans les systèmes type UNIX. Un segment de chemin qui contient un caractère deux-points ne peut pas être utilisé comme premier segment du chemin d'un URI (par exemple « ceci:cela »), car on le confondrait avec le mécanisme. Précédez un tel segment avec ./ (par exemple « ./ceci:cela »). Notez que les descendants de MS-DOS (par ex. Windows) remplacent le deux-points du nom de périphérique par une barre verticale dans les URI, ainsi « C: » devient « C| ».

Un identificateur de fragment, s'il est présent, référence une portion particulière de la ressource ; le texte après le « # » identifie le fragment. Un URI commençant par « # » référence le fragment dans la ressource courante.

3.1. Utilisation

Il y a plusieurs schémas d'URI différents, chacun ajoutant des règles et des significations spécifiques, mais ils sont volontairement rendus le plus ressemblants possible. Par exemple, plusieurs schémas d'URL permettent le format suivant pour décrire l'autorité d'un chemin réseau, que l'on appellera serveur_ip (les crochets encadrent les parties optionnelles) : serveur_ip = [user [ : password ] @ ] hôte [ : port]

Ce format permet d'insérer éventuellement un nom d'utilisateur, suivi éventuellement d'un mot de passe, et/ou un numéro de port. La partie hôte est le nom de l'ordinateur, soit son nom déterminé par le DNS, soit son adresse IP (numéros séparés par des points). Ainsi l'