1. NOM

hier - Description de la hiérarchie du système de fichiers

2. DESCRIPTION

Un système Linux typique contient, entre autres, les répertoires suivants :

  • /
        Le répertoire racine (root). Le point de départ de toute l'arborescence.
  • /bin
        Ce répertoire contient les programmes exécutables nécessaires en mode mono-utilisateur pour démarrer ou réparer le système.
  • /boot
        Contient les fichiers statiques utilisés par le chargeur du système. Ce répertoire ne contient que les fichiers nécessaires pour le chargeur. Les fichiers de configuration pour l'installation du chargeur doivent résider dans /sbin et /etc.
  • /dev
        Fichiers spéciaux ou fichiers se rapportant à des périphériques physiques. Consultez mknod(1).
  • /etc
        Contient les fichiers de configuration spécifiques à la machine. Certains ensembles de programmes volumineux, comme X11, peuvent disposer de leurs propres sous-répertoires dans /etc. Les fichiers de configuration relatifs au site entier devraient se trouver dans /usr/etc. Néanmoins, les programmes doivent toujours les chercher dans /etc et l'on peut avoir des liens en direction des fichiers de /usr/etc.
  • /etc/opt
        Fichiers de configuration spécifiques à l'hôte, pour les applications installées dans /opt.
  • /etc/sgml
        Ce répertoire contient les fichiers de configuration pour SGML et XML (facultatif).
  • /etc/skel
        Quand un nouveau compte utilisateur est créé, les fichiers de ce répertoire sont habituellement copiés dans le répertoire personnel du nouveau compte.
  • /etc/X11
        Fichiers de configuration pour le système X-Window.
  • /home
        Sur les machines offrant des répertoires personnels pour les utilisateurs, ils sont généralement placés sous ce répertoire, directement ou avec une arborescence définie par l'administration locale.
  • /lib
        Ce répertoire doit contenir les bibliothèques partagées nécessaires pour démarrer le système et utiliser les commandes de la partition racine.
  • /media
        Contient des points de montage pour les périphériques amovibles comme les CD, les DVD, ou les clés USB.
  • /mnt
        Point de montage pour un système de fichiers monté temporairement. Dans certaines distributions, /mnt contient des sous-répertoires censés être utilisés comme points de montages temporaires pour plusieurs systèmes de fichiers.
  • /opt
        Ce répertoire peut contenir les paquetages additionnels.
  • /proc
        est le point de montage pour le système de fichiers proc, qui fournit des informations sur les processus en cours et sur le noyau. Ce pseudosystème de fichiers est décrit dans proc(5).
  • /root
        Ce répertoire est habituellement celui personnel du superutilisateur.
  • /sbin
        Comme /bin, ce répertoire contient les commandes nécessaires au démarrage du système, mais qui ne sont pas exécutées par des utilisateurs normaux.
  • /srv
        Ce répertoire contient les données spécifiques du site qui sont servies par ce système.
  • /tmp
        Ce répertoire sert à contenir des fichiers temporaires que l'on peut détruire régulièrement, par un script périodique, ou au démarrage du système.
  • /usr
        Ce répertoire est généralement monté depuis une partition séparée. Il ne devrait contenir que des données partageables, en lecture seule, afin d'être monté par plusieurs machines utilisant Linux.
  • /usr/X11R6
        Le système X-Window, version 11 release 6.
  • /usr/X11R6/bin
        Les exécutables appartenant au système X-Window. Souvent il existe un lien symbolique depuis /usr/bin/X11 vers ce répertoire.
  • /usr/X11R6/lib
        Les fichiers de données associés au système X-Window.
  • /usr/X11R6/lib/X11
        Ce répertoire contient divers fichiers nécessaire pour exécuter X. Il y a souvent un lien symbolique depuis /usr/lib/X11 pointant sur ce répertoire.
  • /usr/X11R6/include/X11
        contient les fichiers d'en-tête nécessaires pour compiler des programmes utilisant X11. Il existe souvent un lien symbolique depuis /usr/include/X11 vers ce répertoire.
  • /usr/bin
        Il s'agit du répertoire principal pour les programmes exécutables. La plupart des programmes nécessaires aux utilisateurs, et pas indispensables pour démarrer ou réparer le système sont placés ici, à l'exception des programmes installés uniquement sur cette machine.
  • /usr/bin/X11
        est un emplacement tradition pour les exécutables X11. Sous Linux il s'agit généralement d'un lien symbolique vers /usr/X11R6/bin.
  • /usr/dict
        Remplacé par /usr/share/dict.
  • /usr/doc
        Remplacé par /usr/share/doc.
  • /usr/etc
        Les fichiers de configuration à partager entre plusieurs machines d'un site donné peuvent être stockés dans ce répertoire. Néanmoins, les programmes devraient toujours faire référence aux fichiers dans /etc. On construit alors des liens symboliques depuis /etc vers les fichiers appropriés de /usr/etc.
  • /usr/games
        Fichiers exécutables des jeux et programmes éducatifs (facultatif).
  • /usr/include
        Fichiers d'en-tête pour le compilateur C.
  • /usr/include/X11
        Fichiers d'en-tête pour le compilateur C et le système X-Window. C'est généralement un lien symbolique vers /usr/X11R6/include/X11.
  • /usr/include/asm
        Les fichiers d'en-tête déclarant des fonctions en assembleur. Il s'agit généralement d'un lien vers /usr/src/linux/include/asm.
  • /usr/include/linux
        Contient les informations qui peuvent changer suivant la version de noyau. C'est souvent un lien symbolique vers /usr/src/linux/include/linux, qui permet d'accéder aux informations spécifique à la version en cours du noyau. Notez qu'il faut placer ici les fichiers d'en-tête corrects pour la bibliothèque C. Toutefois les sources du noyau Linux ne sont pas prévues pour être utilisées dans les programmes utilisateurs, et ne connaissent pas la bibliothèque C utilisée. Il est probable que des problèmes se produiront si on laisse /usr/include/asm ou /usr/include/linux pointer vers n'importe quelle version des sources du noyau. Les systèmes Debian ne fonctionnent pas ainsi, et utilisent les en-têtes provenant d'une version bien connue du noyau, fournir dans le paquetage libc*-dev.
  • /usr/include/g++
        Les fichiers d'en-tête utilisés avec le compilateur GNU C++.
  • /usr/lib
        Contient les bibliothèques, y compris les bibliothèques dynamiques, ainsi que quelques exécutables qu'on n'invoque normalement pas directement. Des applications complexes peuvent disposer de leurs propres sous-répertoires ici.
  • /usr/lib/X11
        L'emplacement habituel pour les fichiers de données associés aux programmes X11, ainsi que les fichiers de configuration du système X lui-même. Sous Linux, il s'agit souvent d'un lien symbolique vers /usr/X11R6/lib/X11.
  • /usr/lib/gcc-lib
        contient des fichiers de bibliothèques associés au compilateur GNU C, gcc(1).
  • /usr/lib/groff
        Fichiers pour le système de mise en forme de documents GNU groff.
  • /usr/lib/uucp
        Fichiers pour uucp(1).
  • /usr/local
        Emplacement habituel pour les programmes spécifiques à la machine ou au site.
  • /usr/local/bin
        Contient les programmes exécutables spécifiques au site.
  • /usr/local/doc
        Contient la documentation locale.
  • /usr/local/etc
        Contient les fichiers de configuration de programmes installés localement.
  • /usr/local/games
        Fichiers exécutables des jeux installé localement.
  • /usr/local/lib
        Contient les fichiers associés aux programmes installés localement.
  • /usr/local/include
        Fichiers d'en-tête personnalisés pour le compilateur C.
  • /usr/local/info
        Pages d'informations associées aux programmes installés localement.
  • /usr/local/man
        Pages de manuel des applications installées localement.
  • /usr/local/sbin
        Programmes d'administration installés localement.
  • /usr/local/share
        Données des applications installées localement, qui peuvent être partagées entre différentes architectures fonctionnant avec le même OS.
  • /usr/local/src
        Fichiers sources des applications développées ou installées localement.
  • /usr/man
        Remplacé par /usr/share/man.
  • /usr/sbin
        contient les programmes d'administration du système qui ne sont pas indispensables pour le démarrage, pour monter /usr, ou pour les réparations du système de fichiers.
  • /usr/share
        contient des sous-répertoires avec les données des applications, susceptibles d'être partagées entre différentes architectures avec le même système d'exploitation. On trouve souvent ici des choses qui se trouvaient auparavant dans /usr/doc ou /usr/lib ou encore /usr/man.
  • /usr/share/dict
        Ce répertoire regroupe les fichiers contenant les listes de mots utilisées par les vérificateurs orthographiques (N.d.T. : on peut y trouver des sous-répertoires en fonction de la langue utilisée).
  • /usr/share/doc
        Documentation à propos des programmes installés.
  • /usr/share/games
        Données statiques pour les jeux de /usr/games.
  • /usr/share/info
        Pages de la commande info.
  • /usr/share/locale
        Informations pour l'internationalisation.
  • /usr/share/man
        Les pages de manuel sont placées dans des sous-répertoires en fonction de la section.
  • /usr/share/man/<locale>/man[1-9]
        Ces répertoires contiennent les pages de manuel des localisations indiquées sous forme de code source. Les systèmes n'utilisant qu'une seule langue pour toutes les pages de manuel peuvent ignorer la chaîne <locale>.
  • /usr/share/misc
        Données diverses partageables entre différentes architectures pour le même système d'exploitation.
  • /usr/share/nls
        Catalogues de messages pour la prise en charge de l'internationalisation.
  • /usr/share/sgml
        Fichiers pour SGML et XML.
  • /usr/share/terminfo
        Base de données pour terminfo.
  • /usr/share/tmac
        Macros troff non distribuées avec groff.
  • /usr/share/zoneinfo
        Fichiers d'information sur les fuseaux horaires.
  • /usr/src
        Fichiers sources de différentes parties du système, inclus à titre de référence dans certains paquetages. Ne pas placer ici de projets personnels, car les fichiers se trouvant dans /usr doivent être considérés comme uniquement accessibles en lecture, sauf durant l'installation de nouveaux logiciels.
  • /usr/src/linux
        Emplacement traditionnel des sources du noyau. Ceci est important sur les systèmes où /usr/include/linux est un lien symbolique pointant dans ce répertoire. Si on doit construire un nouveau noyau, il vaut mieux utiliser un autre répertoire.
  • /usr/tmp
        Obsolète, ce doit être un lien symbolique vers /var/tmp, Présent pour des raisons de compatibilité, ne devrait jamais être utilisé.
  • /var
        Ce répertoire contient des fichiers qui peuvent changer régulièrement comme les fichiers des files d'attente, ou les fichiers de journalisation.
  • /var/adm
        Ce répertoire est maintenant remplacé par /var/log et devrait donc être un lien symbolique vers ce dernier.
  • /var/backups
        Réservé pour des raisons historiques.
  • /var/cache
        Données de cache de divers programmes.
  • /var/catman/cat[1-9] ou /var/cache/man/cat[1-9]
        Ces répertoires contiennent les pages de manuel préformatées des sections correspondantes. L'utilisation des pages de manuel préformatées tombe en désuétude.
  • /var/cron
        Réservé pour des raisons historiques.
  • /var/lib
        Données variables pour divers programmes.
  • /var/local
        Données variables pour /usr/local.
  • /var/lock
        Les fichiers de verrouillage sont placés dans ce répertoire. La convention de noms pour ces fichiers est LCK..<périphérique><périphérique> est le nom du périphérique dans le système de fichiers. Le format utilisé est celui des fichiers de verrouillage HDU UUCP, c'est-à-dire ils contiennent un PID sous forme de nombre décimal, au format ASCII, de 10 chiffres, suivi d'un caractère de Retour-Chariot.
  • /var/log
        Divers fichiers de journalisation.
  • /var/opt
        Données variables pour /opt.
  • /var/mail
        Boîtes à lettres des utilisateurs. Remplace /var/spool/mail.
  • /var/msgs
        Réservé pour des raisons historiques.
  • /var/preserve
        Réservé pour des raisons historiques.
  • /var/run
        Fichiers de variables à l'exécution, comme les fichiers de verrouillage contenant le PID, ainsi que la journalisation des connexions (utmp). Ces fichiers sont normalement effacés lors du démarrage.
  • /var/spool
        Contient les fichiers spool ou files pour divers programmes.
  • /var/spool/at
        Contient les jobs programmés pour at(1).
  • /var/spool/cron
        Contient les tâches programmés pour cron(8).
  • /var/spool/lpd
        Contient les fichiers en attente d'impression.
  • /var/spool/mail
        Remplacé par /var/mail.
  • /var/spool/mqueue
        Courriers en attente d'émission.
  • /var/spool/news
        Répertoire de fichiers en attente pour les news.
  • /var/spool/rwho
        Fichier en attente pour rwhod(8).
  • /var/spool/smail
        Contient les fichiers en attente pour le programme smail(1) de distribution du courrier.
  • /var/spool/uucp
        contient les fichiers en attente pour uucp(1).
  • /var/tmp
        Comme /tmp, ce répertoire contient des fichiers temporaires stockés pour une durée indéterminée.
  • /var/yp
        Base de données pour NIS.

3. CONFORMITÉ

Norme du système de fichiers Linux, FHS version 2.2 http://www.pathname.com/fhs/

4. BOGUES

Cette liste n'est pas exhaustive, certains systèmes peuvent être configurés différemment.

5. VOIR AUSSI

find(1), ln(1), proc(5), mount(8) La norme du système de fichiers Linux, FHS.

6. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

7. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2003-2006). Julien Cristau et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».