1. NOM

wavelan - Gestionnaire de périphériques AT&T GIS WaveLAN ISA

2. SYNOPSIS

insmod wavelan_cs.o [io=B,B..] [ irq=I,I..] [name=N,N..]

3. DESCRIPTION

wavelan est un pilote de périphérique bas niveau pour les adaptateurs Ethernet sans fil WaveLAN ISA de NCR/AT&T/Lucent et RoamAbout DS de Digital (DEC). Ce pilote est disponible sous forme de module ou peut être compilé directement dans le noyau. Il gère des cartes multiples (jusqu'à 4), sous ses deux formes, et associe à chaque carte trouvée le périphérique Ethernet suivant (eth0 ... eth#), sauf si l'on réclame explicitement un nom de périphérique précis (voir plus bas). Le nom du périphérique sera mentionné dans le fichier de journalisation du noyau, avec son adresse MAC, son NWID, et la fréquence utilisée par la carte.

3.1. Paramètres

Cette section correspond à la forme module du pilote. Les paramètres sont transmis sur la ligne de commande de insmod(8). Si le pilote est inclus dans le noyau, utilisez la syntaxe ether=IRQ,IO,NOM sur la ligne de commande du noyau.

  • io
        Indique la liste des adresses de base où rechercher les cartes wavelan (cette adresse est sélectionnée par des interrupteurs sur la carte). Si aucune adresse d'entrées-sorties n'est mentionnée, le pilote examinera les adresses 0x390 et 0x3E0, ce qui peut engendrer un conflit avec d'autres périphériques.
  • irq
        Indique la liste des interruptions (IRQ) que chaque carte doit utiliser (la valeur est stockée en mémoire permanente sur la carte pour tout usage ultérieur).
  • nom
        Indique la liste des noms de périphériques à utiliser pour chaque carte (le nom correspond à celui utilisé par ifconfig(8)).

3.2. Extensions « sans fil »

Utilisez iwconfig(8) pour manipuler les extensions spécifiques à l'aspect « sans fil » de ces cartes.

3.3. NWID (ou domaine)

Indique l'ID réseau [0 à FFFF] ou le désactive [off]. Comme le NWID est stocké dans une zone de mémoire permanente de la carte, il sera réutilisé à chaque appel ultérieur du pilote.

3.4. Fréquence et canal

Pour les cartes 2.4 GHz 2.00, vous pouvez définir la fréquence en utilisant l'un des 10 canaux prédéfinis (2.412, 2.422, 2.425, 2.4305, 2.432, 2.442, 2.452, 2.460, 2.462 ou 2.484) ou en indiquant directement sa valeur. La fréquence est changée immédiatement et de façon permanente. La disponibilité des fréquences varie en fonction des réglementations en vigueur.

3.5. Statistiques

On peut fournir une liste d'adresses MAC (jusqu'à 8) au pilote, et obtenir la dernière valeur de qualité de liaison pour chacune d'entre elles (Consultez iwspy(8)).

3.6. /proc/net/wireless

status est la valeur d'état renvoyée par le modem. Link quality correspond à la qualité de la modulation (direct sequence spread spectrum) [max = 16]. Level et Noise correspondent aux niveaux de signal et de bruit [max = 64]. Les compteurs crypt discarded packet et misc discarded packet ne sont pas encore implémentés.

3.7. Ioctls privées

Vous pouvez utiliser iwpriv(8) pour manipuler les requêtes d'ioctls privées.

3.8. Seuils de qualité et de niveau

Ils vous permettent de définir les seuils de qualité et de niveau utilisés par le modem (les paquets en dessous de ces seuils seront rejetés).

3.9. Histogramme

Cette fonctionnalité permet d'indiquer un nombre d'intervalle dans les signaux de niveaux, et de compter le nombre de paquets reçus dans chacun des ces intervalles. Cette distribution permet de calculer une moyenne et un écart type pour le niveau de signal.

3.10. Remarques spécifiques

Le pilote échouera en tentant de détecter certaines cartes Wavelan non NCR/ATT&T/Lucent. Si cela vous arrive, vous devrez regarder le code source pour trouver le moyen d'ajouter une routine de détection de votre carte.

Certaines fonctionnalités mentionnées ici sont optionnelles, vous pouvez les désactiver en modifiant des drapeaux dans l'en-tête du pilote et en le recompilant.

4. VOIR AUSSI

wavelan_cs(4), ifconfig(8), insmod(8), iwconfig(8), iwpriv(8), iwspy(8)

5. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

6. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2003-2006). Simon Paillard et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».