1. NOM

hpsa - pilote pour le HP Smart Array SCSI

2. SYNOPSIS

 
Sélectionnez
modprobe hpsa [ hpsa_allow_any=1 ]

3. DESCRIPTION

hpsa est un pilote SCSI pour les contrôleurs RAID « HP Smart Array ».

3.1. Options

hpsa_allow_any=1 : cette option permet au pilote d'essayer de fonctionner avecn'importe quel contrôleur RAID matériel HP Smart Array, même si celui-ci n'est pas explicitementconnu du pilote. Cela permet à du matériel récent de fonctionner avec des versions plus anciennes du pilote. Cela est utilisé typiquement pour permettre l'installation de systèmes d'exploitation à partir de supports antérieurs au contrôleur RAID. Cela peut aussi permettre de faire fonctionner avec hpsa d'anciens contrôleurs qui auraient normalement dû être pris en charge par le pilote cciss(4). Ces contrôleurs plus anciens n'ont pas été testés et ne sont pas pris en charge par hpsa. Le pilote cciss(4) devrait continuer à être utilisé.

3.2. Matériel pris en charge

Le pilote hpsa prend en charge les cartes Smart Array suivantes :

 
Sélectionnez
    Smart Array P700M
    Smart Array P212
    Smart Array P410
    Smart Array P410i
    Smart Array P411
    Smart Array P812
    Smart Array P712m
    Smart Array P711m
    StorageWorks P1210m

3.3. Détails de configuration

Pour configurer les contrôleurs HP Smart Array, utilisez l'utilitaire de configuration (hpacuxe(8) ou bien hpacucli(8)) ou l'utilitaire de configuration hors-ligne sur ROM, lancé au démarrage depuis l'option « ROM » du Smart Array.

4. FICHIERS

4.1. Nœuds de périphériques

On accède aux lecteurs logiques via le pilote de disque SCSI (sd(4)), aux lecteurs de bandes via le pilote de lecteur de bande SCSI (st(4)), et au contrôleur RAID via le pilote SCSI générique (sg(4)), avec des nœuds de périphérique appelés respectivement /dev/sd*, /dev/st*, et /dev/sg*.

4.2. Fichiers d'attribut d'hôte spécifiques à HPSA dans /sys

  • /sys/class/scsi_host/host*/rescan
        Attribut en écriture seule. Écrire dans cet attribut forcera le pilote à rechercher les périphériques nouveaux, modifiés ou retirés (p. ex. des lecteurs de bandes branchés à chaud, ou des lecteurs logiques nouvellement configurés ou supprimés, etc.) et prévenir la couche intermédiaire SCSI de tout changement détecté. Normalement, une telle recherche est déclenchée automatiquement par l'utilitaire de configuration (« HP Array Configuration Utility »), soit par l'interface graphique, soit par la ligne de commande). Donc, pour ce qui est des changements de lecteur logique, l'utilisateur ne devrait normalement pas avoir à utiliser cet attribut. Cet attribut peut s'avérer utile lors de branchement à chaud de périphériques tels que les lecteurs de bandes, ou des boîtiers entiers de stockage contenant des lecteurs logiques préconfigurés.
  • /sys/class/scsi_host/host*/firmware_revision
        Cet attribut contient la version du micrologiciel (« firmware ») du Smart Array. Par exemple :
 
Sélectionnez
   # cd /sys/class/scsi_host/host4
    # cat firmware_revision
    7.14

4.3. Fichiers d'attribut de disque spécifiques à HPSA dans /sys

  • /sys/class/scsi_disk/c:b:t:l/device/unique_id
        Cet attribut contient pour chaque lecteur logique un identifiant unique composé de 32 chiffres hexadécimaux.
 
Sélectionnez
Par exemple :
    # cd /sys/class/scsi_disk/4:0:0:0/device
    # cat unique_id
    600508B1001044395355323037570F77
  • /sys/class/scsi_disk/c:b:t:l/device/raid_level
        Cet attribut contient le niveau RAID de chaque lecteur logique.
 
Sélectionnez
Par exemple :
    # cd /sys/class/scsi_disk/4:0:0:0/device
    # cat raid_level
    RAID 0
  • /sys/class/scsi_disk/c:b:t:l/device/lunid
        Cet attribut contient l'identifiant d'unité logique (« LUN ID») de 16 chiffres hexadécimaux (8 octets) qui sert d'adresse à un lecteur logique ou un périphérique physique. Les quatre blocs de 2 octets c:b:t:l indiquent respectivement le contrôleur, le bus, la cible et le numéro d'unité logique du périphérique.
 
Sélectionnez
Par exemple :
    # cd /sys/class/scsi_disk/4:0:0:0/device
    # cat lunid
    0x0000004000000000

4.4. Opérations ioctl() prises en charge

Par soucis de compatibilité avec les applications écrites pour le pilote cciss(4), de nombreuses ioctl, mais pas toutes, prises en charge par le pilote cciss(4) sont aussi prises en charge par le pilote hpsa(4). Les structures de données utilisées par ces ioctl sont décrites dans le fichier source du noyau Linux include/linux/cciss_ioctl.h.

  • CCISS_DEREGDISK, CCISS_REGNEWDISK, CCISS_REGNEWD
        Ces ioctl font toutes les trois la même chose, à savoir forcer le pilote à rechercher des nouveaux périphériques. Cela revient exactement à écrire dans l'attribut d'hôte « rescan » spécifique à HPSA.
  • CCISS_GETPCIINFO
        Renvoie les domaine, bus, dispositif et fonction PCI, ainsi que l'« identifiant de carte » (identifiant du sous-système PCI).
  • CCISS_GETDRIVVER
        Renvoie la version du pilote encodée dans trois octets comme suit :

    (version_majeure << 16) | (version_mineure << 8) | (sous-version_mineure)
  • CCISS_PASSTHRU, CCISS_BIG_PASSTHRU
        Permet aux commandes « BMIC » et « CISS » d'être passées au Smart Array. Ces commandes sont utilisées largement par l'utilitaire de configuration (« HP Array Configuration Utility »), les agents de stockage SNMP, etc. Consultez cciss_vol_status à l'adresse http://cciss.sf.net pour quelques exemples.

5. VOIR AUSSI

cciss(4), sd(4), st(4), cciss_vol_status(8), hpacucli(8), hpacuxe(8), http://cciss.sf.net les fichiers source du noyau Linux Documentation/scsi/hpsa.txt et Documentation/ABI/testing/sysfs-bus-pci-devices-cciss

6. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

7. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».