1. NOM

sem_post - Déverrouiller un sémaphore

2. SYNOPSIS

 
Sélectionnez
#include <semaphore.h>
int sem_post(sem_t *sem);



Effectuez l'édition des liens avec l'option -pthread.

3. DESCRIPTION

sem_post() incrémente (déverrouille) le sémaphore pointé par sem. Si, à la suite de cet incrément, la valeur du sémaphore devient supérieure à zéro, un autre processus ou thread bloqué dans un appel sem_wait(3) sera réveillé et procédera au verrouillage du sémaphore.

4. VALEUR RENVOYÉE

sem_post() renvoie 0 s'il réussit. S'il échoue, la valeur du sémaphore n'est pas modifiée, il renvoie -1 et écrit errno en conséquence.

5. ERREURS

  • EINVAL
        sem n'est pas un sémaphore valide.
  • EOVERFLOW La valeur maximale autorisée pour un sémaphore serait dépassée.

6. CONFORMITÉ

POSIX.1-2001.

7. NOTES

sem_post() est sûr du point de vue des signaux asynchrones : il peut être utilisé sûrement dans un gestionnaire de signaux.

8. EXEMPLE

Consultez sem_wait(3).

9. VOIR AUSSI

10. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

11. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2006). Nicolas François et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».