1. NOM

pthread_self - Obtenir l'identifiant du thread appelant

2. SYNOPSIS

 
Sélectionnez
#include <pthread.h>
pthread_t pthread_self(void);
Compilez et effectuez l'édition des liens avec l'option -pthread.

3. DESCRIPTION

La fonction pthread_self() renvoie l'identifiant du thread appelant. C'est la même valeur qui est renvoyée dans *thread dans l'appel à pthread_create(3) qui a créé ce thread.

4. VALEUR RENVOYÉE

Cette fonction réussit toujours, et renvoie l'identifiant du thread appelant.

5. ERREURS

Cette fonction réussit toujours.

6. CONFORMITÉ

POSIX.1-2001.

7. NOTES

POSIX.1 laisse la liberté aux implémentations de choisir le type utilisé pour représenter l'identifiant des threads ; par exemple, une repprésentation par un type arithmétique ou par une structure est permise. Cependant, des variables de type pthread_t ne peuvent pas être comparées de manière portable en utilisant l'opérateur d'égalité C (==). Il faut utiliser pthread_equal(3) à la place. Les identifiants de threads doivent être considérés comme opaques. Toute tentative pour utiliser un identifiant de thread autre part que dans des appels à pthreads n'est pas portable et peut entraîner des résultats indéfinis. Les identifiants de threads ne sont garantis d'être uniques qu'à l'intérieur d'un processus. Un identifiant de thread peut être réutilisé après qu'un thread terminé a été rejoint, ou après qu'un thread détaché s'est terminé. L'identifiant de thread renvoyé par pthread_self() n'est pas la même chose que l'identifiant de thread du noyau renvoyé par gettid(2).

8. VOIR AUSSI

9. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

10. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Denis Barbier (2010).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».