1. NOM

fgetpos, fseek, fsetpos, ftell, rewind - Positionner un flux

2. SYNOPSIS

#include <stdio.h>

int fseek(FILE *stream, long offset, int whence); long ftell(FILE *stream); void rewind(FILE *stream); int fgetpos(FILE *stream, fpos_t *pos);
int fsetpos(FILE *stream, fpos_t *pos);

3. DESCRIPTION

La fonction fseek() définit l'indicateur de position du flux pointé par stream. La nouvelle position, mesurée en octets, est obtenue en additionnant offset octets au point de départ indiqué par whence. Si whence vaut SEEK_SET, SEEK_CUR, ou SEEK_END, le point de départ correspond respectivement au début du fichier, à la position actuelle, ou à la fin du fichier. Un appel réussi à fseek() efface l'indicateur de fin de fichier du flux, et annule les effets de toute fonction ungetc(3) sur le même flux.

La fonction ftell() obtient la valeur de l'indicateur de position du flux pointé par stream.

La fonction rewind() place l'indicateur de position du flux pointé par stream au début du fichier. C'est l'équivalent de :

(void) fseek(stream, 0L, SEEK_SET)

sauf que l'indicateur d'erreur du flux est également effacé (consultez clearerr(3)).

Les fonctions fgetpos() et fsetpos() sont des alternatives à ftell() et fseek() (avec whence à SEEK_SET), en définissant et en mémorisant la valeur de l'indicateur de position du fichier dans ou depuis l'objet référencé par pos. Sur certains systèmes non UNIX, l'objet fpos_t peut être un objet complexe, et ces routines peuvent être les seules méthodes possibles pour repositionner un flux de texte de manière portable.

4. VALEUR RENVOYÉE

La fonction rewind() ne renvoie pas de valeur. Si elles réussissent totalement, fgetpos(), fseek(), fsetpos() renvoient 0, et ftell() renvoie la position actuelle. Sinon, elles renvoient -1 et la variable globale errno contient le code d'erreur.

5. ERREURS

  • EBADF
        Le flux stream n'est pas un flux positionnable.
  • EINVAL
        L'argument whence de fseek() n'était ni SEEK_SET, ni SEEK_END, ni SEEK_CUR.

Les fonctions fgetpos(), fseek(), fsetpos(), et ftell() peuvent également, en cas d'échec, définir errno sur n'importe quelle erreur indiquée par les routines fflush(3), fstat(2), lseek(2) et malloc(3).

6. CONFORMITÉ

C89, C99.

7. VOIR AUSSI

lseek(2), fseeko(3)

8. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

9. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2003-2006). Florentin Duneau et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».