1. NOM

fnmatch - Correspondance de noms de fichiers

2. SYNOPSIS

 
Sélectionnez
#include <fnmatch.h>
int fnmatch(const char *pattern, const char *string, int flags);

3. DESCRIPTION

La fonction fnmatch() vérifie si l'argument string correspond avec le motif pattern, qui peut contenir des méta-caractères d'un interpréteur de commande.

L'argument flags modifie le comportement de la fonction. C'est un OU binaire entre zéro ou plusieurs des drapeaux suivants :

  • FNM_NOESCAPE
        Traiter la barre oblique inverse « \ » comme un caractère ordinaire, et non pas un caractère d'échappement.
  • FNM_PATHNAME
        Ne faire correspondre une barre oblique « / » dans string qu'avec une barre oblique dans pattern, et non avec les méta-caractères « * » ou « ? », et non plus avec une expression entre crochets « [] » contenant une barre oblique.
  • FNM_PERIOD
        Un point en début de string doit exactement correspondre avec un point dans pattern. Un point est considéré comme en-tête de chaîne, s'il est le premier caractère de string, ou si FNM_PATHNAME est défini, et si le point suit immédiatement une barre oblique.
  • FNM_FILE_NAME
        Il s'agit d'un synonyme GNU de FNM_PATHNAME.
  • FNM_LEADING_DIR
        (Extension GNU) La correspondance est considérée comme correcte si le motif correspond à un segment initial de la chaîne string suivi d'une barre oblique. Ce drapeau est réservé pour un usage interne de la glibc, et n'est pas toujours implémenté.
  • FNM_CASEFOLD
        (Extension GNU) La correspondance est insensible à la casse.

4. VALEUR RENVOYÉE

Zéro si la chaîne string correspond au motif pattern, FNM_NOMATCH s'il n'y a pas correspondance, et une autre valeur non nulle s'il y a erreur.

5. CONFORMITÉ

POSIX.2. Les drapeaux FNM_FILE_NAME, FNM_LEADING_DIR et FNM_CASEFOLD sont des extensions GNU.

6. VOIR AUSSI

sh(1), glob(3), scandir(3), wordexp(3), glob(7)

7. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

8. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2003-2006). Florentin Duneau et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».