1. NOM

s390_runtime_instr - Activer ou désactiver la collecte des traces de l'activité du processeur s390

2. SYNOPSIS

 
Sélectionnez
#include <asm/runtime_instr.h>
int s390_runtime_instr(int command, int signum);

3. DESCRIPTION

L'appel système s390_runtime_instr() démarre ou arrête la collecte des traces de l'activité du processeur pour le thread appelant. L'argument command décide du démarrage (S390_RUNTIME_INSTR_START, 1) ou de l'arrêt (S390_RUNTIME_INSTR_STOP, 2) de la collecte des traces lors de l'exécution du thread appelant. L'argument signum précise le nombre de signaux temps-réel. Le signal temps-réel est envoyé au thread si le tampon de collecte des traces est plein, ou si l'interruption « run-time-instrumentation-halted » est survenue.

4. VALEUR RENVOYÉE

S'il réussit, l'appel s390_runtime_instr() renvoie la valeur 0 et active le thread pour la collecte des traces d'exécution en lui assignant un bloc de contrôle de collecte des traces par défaut. Le composant appelant peut alors accéder en lecture ou modifier le bloc de contrôle et démarrer la collecte des traces. S'il échoue, l'appel retourne -1 et errno prend pour valeur l'un des codes erreur décrits plus bas.

5. ERREURS

  • EINVAL
        La valeur spécifiée dans command n'est pas une commande valide ou la valeur spécifiée dans signum n'est pas une valeur numérique admise pour le signal temps-réel.
  • ENOMEM
        L'allocation de la mémoire pour le bloc de contrôle de collecte des traces a échoué.
  • EOPNOTSUPP
        Le mécanisme des collecte des traces d'exécution n'est pas disponible.

6. VERSIONS

Cet appel système est disponible depuis Linux 3.7.

7. CONFORMITÉ

L'appel système spécifique à Linux n'est disponible que pour l'architecture s390. Le mécanisme de collecte des traces d'exécution est disponible à partir du System z EC12.

8. NOTES

La glibc ne fournit pas de fonction autour de cet appel système ; utilisez syscall(2) pour l'appeler.

9. VOIR AUSSI

syscall(2), signal(7)

10. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

11. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».