1. NOM

epoll_create, epoll_create1 - Ouvrir un descripteur de fichier epoll

2. SYNOPSIS

 
Sélectionnez
#include <sys/epoll.h>
int epoll_create(int size);
int epoll_create1(int flags);

3. DESCRIPTION

epoll_create() crée une instance epoll(7). Depuis Linux 2.6.8, le paramètre size est ignoré, mais doit être strictement positif. Consultez NOTES ci-dessous. epoll_create() renvoie un descripteur de fichier référençant la nouvelle instance epoll. Ce descripteur de fichier est utilisé pour tous les appels à l'interface epoll. Lorsqu'il n'est plus nécessaire, le descripteur de fichier renvoyé par epoll_create() devrait être fermé avec close(2). Lorsque tous les descripteurs de fichier faisant référence à une instance epoll sont fermés, le noyau détruit l'instance et libère les ressources associées pour une nouvelle utilisation.

3.1. epoll_create1()

Si flags vaut 0, alors, en plus du fait que le paramètre obsolète size n'est plus précisé, epoll_create1() est identique à epoll_create(). La valeur suivante peut être incluse dans flags pour obtenir un comportement différent :

  • EPOLL_CLOEXEC
        Placer l'attribut « close-on-exec » (FD_CLOEXEC) sur le nouveau descripteur de fichier. Consultez la description de l'attribut O_CLOEXEC dans open(2) pour savoir pourquoi cela peut être utile.

4. VALEUR RENVOYÉE

S'il réussit, ces appels système renvoient un descripteur de fichier positif. En cas d'erreur, ils renvoient -1 et remplissent errno avec la valeur d'erreur.

5. ERREURS

  • EINVAL
        size est négatif ou nul.
  • EINVAL
        (epoll_create1()) flags contient une valeur incorrecte.
  • EMFILE
        La limite par utilisateur du nombre d'instances epoll imposée par /proc/sys/fs/epoll/max_user_instances a été atteinte. Consultez epoll(7) pour plus de détails.
  • ENFILE
        La limite du nombre total de fichiers ouverts sur le système a été atteinte.
  • ENOMEM
        Il n'y a pas assez de mémoire pour que le noyau crée les objets nécessaires.

6. VERSIONS

epoll_create a été introduite dans le noyau Linux 2.6. La prise en charge par la glibc a été ajoutée dans la version 2.3.2. epoll_create1 a été introduite dans le noyau Linux 2.6.27. La prise en charge par la glibc a été ajoutée dans la version 2.9.

7. CONFORMITÉ

epoll_create() est spécifique à Linux.

8. NOTES

Dans l'implémentation initiale d'epoll_create(), le paramètre size informait le noyau du nombre de descripteurs de fichier que l'appelant s'attend à ajouter à l'instance epoll. Le noyau utilisait ce renseignement comme indice pour la quantité d'espace à allouer initialement dans les structures de données internes décrivant les événements (si nécessaire, le noyau allouerait plus d'espace si l'utilisation de l'appelant dépasse l'indice donné en size). Maintenant, cet indice n'est plus nécessaire (le noyau dimensionne dynamiquement les structures de données sans avoir besoin de cet indice), mais size doit toujours être strictement positif, par compatibilité ascendante, si de nouvelles applications epoll sont exécutées sur d'anciens noyaux.

9. VOIR AUSSI

close(2), epoll_ctl(2), epoll_wait(2), epoll(7)

10. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

11. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2003-2006). Julien Cristau et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».