1. NOM

chdir, fchdir - Changer le répertoire courant

2. SYNOPSIS

#include <unistd.h>

int chdir(const char *path);
int fchdir(int fd);

Exigences de macros de test de fonctionnalités pour la glibc (consultez feature_test_macros(7)) :

fchdir() :
    _BSD_SOURCE || _XOPEN_SOURCE >= 500 || _XOPEN_SOURCE && _XOPEN_SOURCE_EXTENDED
|| /* Depuis la glibc 2.12 : */ _POSIX_C_SOURCE >= 200809L

3. DESCRIPTION

chdir() remplace le répertoire de travail courant du processus appelant par celui indiqué dans le chemin path.

fchdir() est identique à chdir(), sauf que le répertoire cible est fourni sous forme de descripteur de fichier.

4. VALEUR RENVOYÉE

S'il réussit, cet appel système renvoie 0. S'il échoue, il renvoie -1 et remplit errno en conséquence.

5. ERREURS

Suivant le type de système de fichiers, plusieurs erreurs peuvent être renvoyées, les plus courantes pour chdir() sont les suivantes :

  • EACCES
        L'accès n'est pas autorisé sur un élément du chemin path. (Consultez aussi path_resolution(7).)
  • EFAULT
        path pointe en dehors de l'espace d'adressage accessible.
  • EIO
        Une erreur d'entrée-sortie s'est produite.
  • ELOOP
        path contient une référence circulaire (à travers un lien symbolique)
  • ENAMETOOLONG
        path est trop long.
  • ENOENT
        Le fichier n'existe pas.
  • ENOMEM
        Pas assez de mémoire pour le noyau.
  • ENOTDIR
        Un élément du chemin d'accès path n'est pas un répertoire.

Les erreurs courantes pour fchdir() sont :

  • EACCES
        Le répertoire ouvert sur fd n'autorise pas le parcours.
  • EBADF
        fd n'est pas un descripteur de fichier valable.

6. CONFORMITÉ

SVr4, BSD 4.4, POSIX.1-2001.

7. NOTES

Le répertoire de travail est le point de départ pour l'interprétation des chemins relatifs (qui ne commencent pas par « / »). Un processus fils créé avec fork(2) hérite du répertoire de travail courant de son père. Le répertoire de travail courant n'est pas modifié par un execve(2).

8. VOIR AUSSI

9. COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.52 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l'adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

10. TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l'aide de l'outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l'équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.

Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> (1996-2003), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2003-2006). Julien Cristau et l'équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).

Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à < >.

Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».